La philosophie de Marquise

Que puis-je savoir ? Que dois-je faire ? Que m’est-il permis d’espérer ?

La philosophie n’est pas seulement la recherche de la vérité. La philosophie est l’amour de la sagesse. Or, être sage, ce n’est pas simplement connaître ou savoir. Le sage n’est pas le scientifique. Être sage, ce n’est pas simplement être certain que 2 et 2 font 4. Être sage, c’est être prudent, c’est-à-dire être présent et attentif à une situation. Être sage, c’est savoir réagir de manière adéquate et intelligente face à une situation. Pour le philosophe, la vérité n’a pas une valeur absolue et pour elle-même : la vérité n’a de valeur que si elle améliore notre existence et si elle nous aide à nous adapter à la vie quotidienne. Le philosophe ne cherche pas la vérité pour la vérité. Il ne cherche pas à accumuler des connaissances. Le philosophe veut connaître pour mieux vivre. Pour lui, la vérité n’est qu’un moyen et pas une fin. La vérité philosophique est pragmatique : elle vise l’action. La vérité que nous cherchons doit améliorer notre existence concrète.

Ce blog de philosophie a donc deux missions essentielles :

  • Une mission théorique : décrire le réel. Connaître le monde. Dire des vérités sur l’expérience.
  • Une mission pratique : enrichir et améliorer le réel. Le discours vrai qui doit décrire le réel ne doit pas oublier ce réel qu’il cherche à comprendre. La philosophie ne doit pas planer au-dessus du réel. Elle doit redescendre dans l’expérience afin de l’améliorer et de la parfaire.

Le bonheur n’est-il qu’une illusion ? Comment être heureux ? L’État doit-il garantir ma liberté ? Comment devenir libre ? Qu’est-ce qu’une société juste ? Qu’est-ce qu’un comportement injuste ?

Pourquoi répondre à toutes ces questions philosophiques ? Quel intérêt ? Non pas seulement pour connaître la vérité, mais avant tout pour mieux maîtriser notre action dans le monde. Celui qui sait comment distinguer un comportement juste et un comportement injuste aura plus de chance d’adopter un comportement juste. Il pourra aussi voter en conséquence aux élections, résoudre certains conflits d’opinions, respecter les personnes qui l’entourent; bref, se donner toutes les chances d’être heureux et épanoui. Il pourra aussi dire à son voisin : « Non, je n’accepte pas ton comportement, car ce comportement est injuste, pour telles raisons ».

Voilà pourquoi ce blog de philosophie s’adresse à toutes et à tous :

  • il vous aidera sûrement si vous êtes un lycéen soucieux de réussir son bac ;
  • il vous aidera peut-être si vous êtes un étudiant en philosophie soucieux de valider ses partiels ;
  • il vous aidera modestement si vous êtes une âme curieuse soucieuse de réussir sa vie.

Pour progresser (et pour recopier mes dissertations en toute intelligence), n’hésitez pas à me poser des questions via la rubrique commentaire.